Nos belles histoires – ÉPISODE 4, DREAL DE BRETAGNE

La rencontre

La rencontre avec la DREAL de Bretagne s’est déroulée dans le cadre d’une consultation qui nous est parvenue par mail. Les services de l’État avaient en effet eu vent de nos activités par l’intermédiaire d’un de leurs collaborateurs qui nous suivait sur les réseaux. Et pour cause, ce cahier des charges était intitulé « Cahier des charges pour l’animation de deux ateliers de travail collaboratif pour préparer l’élaboration de la posture de la DREAL dans le cadre du SRADDET ».

Comme beaucoup d’entre vous, nous ne savions pas, à ce moment-là, ce qui se cachait derrière le sigle « SRADDET ». Je n’entrerai pas ici dans les détails, nous vous l’expliquions déjà dans cet article. Mais, vous l’imaginez bien, cela ne nous a pas arrêté : la mention « ateliers de travail collaboratif » dans le titre de leur consultation, et le fait qu’ils nous avaient identifiés comme potentiellement pertinents pour y répondre  suffisaient à nous lancer dans la rédaction de notre réponse.

Nous avons alors découvert un sujet très intéressant : un schéma global d’aménagement du territoire au niveau régional, traitant de nombreux enjeux pour les entreprises, les opérateurs et les citoyens qui s’y trouvent. Quand on parle d’usages, de proximité… on ne peut pas mieux faire.

C’est donc avec une très grande joie que nous avons pris connaissance de leur décision de retenir notre offre pour les accompagner sur ce chantier titanesque !

Les projets

On parle de projets car au-delà du SRADDET, nous avons, quelques mois plus tard, été, encore une fois, retenus pour accompagner la DREAL de Bretagne, cette fois sur l’organisation des Assises Nationales de la Mobilité en Région Bretagne.

Plutôt que de vous les décrire, je vous invite à prendre connaissance de ces deux projets et de leurs résultats ici :

  • pour l’élaboration de la posture de l’État dans le cadre du SRADDET, à travers la vidéo ci-dessous et cet article qui présente le livrable final

 

L’anecdote qui compte

Ce mode de travail était une grande première pour la DREAL : faire confiance à une petite agence « post-it » pour rédiger des documents sérieux, en faisant appel à l’intelligence collective… En effet, ça peut faire peur ! Mais il ont fait confiance à leurs recommandations, ils nous ont fait confiance. Tout au long du projet, nous avons eu la chance d’avoir, face à nous, des clients à l’écoute qui, à chaque étape, on accepté de suivre nos recommandations :

  • ne pas contraindre la démarche, s’appuyer sur du volontariat
  • ne pas prendre connaissance des déroulés détaillés des ateliers en amont, se laisser l’effet de surprise
  • ne pas chercher à distordre les apprentissages issus des ateliers pour « plaire » mais les mettre en cohérence avec la stratégie globale de l’État sur le territoire, quitte à, sur certains points, contre-argumenter, car ça vient du terrain, et donc des attentes des usagers

Et je crois qu’ils n’ont pas été déçus. Je me souviens ainsi très bien d’un atelier d’itération que nous leur avions proposé, avec l’équipe projet, pour challenger nos premières pistes (sur le projet des enjeux du SRADDET) post-atelier.

Je pense qu’ils s’attendaient à nous voir débarquer – malgré la confiance totale, j’imagine à ce moment-là une petite crainte sur le traitement de la matière issue des ateliers – avec des « photos des post-it » ou des grands concepts flous, non creusés…

Et nous voilà arriver en réunion, Nicolas et moi, avec des impressions A3 de nos tableurs Excel pour leur permettre :

  • de « voir » et « manipuler » les conclusions des ateliers
  • de challenger notre mise en cohérence et notre synthèse
  • de co-construire, avec nous, les bonnes formulations des enjeux en tenant compte de la matière

Cet atelier a duré 3 heures. Et autant au début nous sentions le « trac » de nos clients, autant ce « trac » s’est transformé petit à petit en plaisir à voir, sous leurs yeux, une matière pré-traitée en défis, enjeux et axes de travail sur le territoire Breton.

Et là, je crois qu’il y a eu un déclic chez eux : « Nos réunions pourraient être tellement transformées si nous les réservions à ce genre de travail collectif, c’est impressionnant comme on avance vite et bien de cette façon ! »

Et oui, c’est notre message au quotidien, et nous étions ravi de voir la DREAL de Bretagne se l’approprier…

Et quand on voit ce que ça a donné comme livrable final, je pense qu’ils peuvent en être fier :

Ce livrable est également disponible en téléchargement ici : également disponible au téléchargement ici

Et maintenant ?

La DREAL de Bretagne reste un de nos plus « beaux succès » jusqu’à maintenant : un challenge important, des contraintes fortes, des impacts réels sur tout un territoire, une transformation des modes de travail amorcée en interne… Nous continuons donc d’être en contact avec eux de temps en temps pour suivre leurs évolutions. Et surtout, notre fierté, à ce jour, c’est de savoir, qu’il s’agisse du SRADDET ou des Assises de la Mobilité, qu’ils font aujourd’hui office d’exemple au niveau national, à la fois sur la méthodologie employée, mais aussi, et surtout, sur les résultats obtenus !

 

Retrouvez plus de détails sur nos démarches à travers différentes réalisations :

 

Stratégie territoriale co-construite

Assises nationales de la mobilité

Clement

Animé par l’envie de faire du nouveau, Clément a fondé THE INSPERIENCE.CO convaincu qu’il existe des nouvelles manières de travailler plus humaines et plus efficaces. Aujourd’hui il transmet cette passion avec plaisir à toute l’équipe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *