Générer des idées avec l’impact mapping

Sur ce blog, on vous a parlé récemment de brainstorming, tout en précisant qu’il s’agissait d’un outil d’idéation parmi d’autres. Nous vous avions aussi parlé de l’Impact Mapping, que j’avais découvert lors d’un atelier PODOJO.

Dans ce dernier article, nous vous partagions notre envie d’expérimenter cet outil pour générer des idées autrement. C’est fait ! Nous avons utilisé l’impact mapping pour générer des idées. Et ça fonctionne !

L’impact mapping c’est quoi ?

Pour ceux qui n’ont pas cliqué sur le lien ci-dessus, petit rappel : cet outil a la faculté de pointer rapidement si les fonctionnalités imaginées d’un nouveau produit peuvent avoir de l’impact sur les utilisateurs au point de modifier leur comportement.

générer des idées

Au moment où je l’avais découvert, j’avais perçu de nombreuses similitudes entre cette démarche de Product Owners et nos approches pour générer des idées :

  • se fixer un objectif VS définir un axe de travail (par exemple, sous la forme de CPN, Comment pourrions-nous)
  • se fixer un acteur VS choisir un persona type sur lequel travailler
  • anticiper/analyser l’impact VS trier les idées générées, projetées dans un scénario d’usage
  • anticiper/tester des fonctionnalités VS nos user tests ou, plus modestement des pitchs de concepts pour obtenir des premiers retours…

Bref, j’avais envie d’aller pus loin. Et si, plus largement, l’Impact Mapping pouvait nous servir, dans nos workshops, à générer des idées ?

Générer des idées à partir de l’Impact Mapping

… nous l’avons testé !

Les collaborateurs de GÉMO ont été les premiers à expérimenter ce nouveau support de travail pour générer des idées, autour d’une thématique abordant des applications mobiles (l’univers s’y prêtait !).

Comme d’habitude dans le cadre de nos projets clients, on ne pourra pas vous en dire trop sur les résultats, mais je tenais quand même à partager ici avec vous la manière dont nous avons adapté l’outil pour qu’il accompagne nos clients à générer des idées dans nos ateliers.

Générer des idées à l'aide de l'impact mapping
Impact Mapping utilisé pour générer des idées chez GEMO

Étape 1

Purge des idées pour se débarrasser de ses a priori et mise en débat collectif

Étape 2

Définition, à partir de ces premières idées, d’objectifs mesurables, concrets et réalisables, en lien avec le sujet global de l’atelier

Étape 3

Choix des « cibles » : persona dans une liste mise à disposition des participants + lieu de vie + moment de vie

Étape 4

Définition, en anticipation, en lien avec les premiers critères, des comportements attendus / espérés par les idées à générer

Étape 5

En tenant compte de la production précédente (toutes les colonnes de la même ligne du tableau impact mapping), enrichissement des idées initialement émises (fonctionnalités d’applications mobiles) en tenant compte des contraintes formées par l’objectif, la cible et le comportement attendu. Et on fait autant de ligne que l’on souhaite pour générer un maximum de fonctionnalités !

Étape 6

Validation : itération pour vérifier, comme dans l’usage initial de l’outil, l’alignement de tous les éléments.

Conclusion ?

Il n’a pas été facile, parfois, de définir l’objectif initial devant être « mesurable », mais nos participants se sont très vite mis dans la peau de leurs persona (les acteurs de l’impact mapping). Associés à un moment de vie et à un lieu de vie, tenant compte du comportement attendu, cela leur a réellement permis de générer des idées de fonctionnalités concrètes et pertinentes !

Contrairement au brainstorming classique, où certains participants ont parfois du mal à générer des idées nouvelles tout en restant FOCUS sur le sujet traité, ici, l’Impact Mapping a réellement permis de cadrer cette génération d’idées. Nous en sommes ressortis avec de nombreuses fonctionnalités intéressantes pour des applications mobiles utiles avec un impact fort sur le quotidien des usagers.

Clairement, utiliser cet outil pour générer des idées amène – en tous cas dans cette première expérimentation – une vraie valeur ajoutée : l’IMPACT est directement associé à l’idéation. On gagne du temps, et on teste ces idées en temps réel !

 

Du coup, pour nous, c’est un succès ! Avec l’impact mapping, il a été facile pour chacun de mettre de coté les fonctionnalités anecdotiques et de creuser encore un peu plus les fonctionnalités réellement impactantes qui ferrons changer les comportements .. et le monde ! 

 

Chez THE INSPERIENCE.CO, nous continuons, tous les jours, à adapter ou créer des outils qui vous permettent  – entre autres – de générer des idées pertinentes. Et vous, prêt à tester l’Impact Mapping ? 

Marion

Marion

Profondément bienveillante, Marion exploite avec brio cette qualité à la rencontre des utilisateurs de nos clients sur le terrain et en co-animation de nos workshops. Elle est également en charge du pilotage opérationnel de l’agence.