L’Impact Mapping découvert par Marion

La semaine dernière, je me suis mise dans la peau d’une participante d’atelier en m’inscrivant à un PODOJO autour de L’Impact Mapping, organisé par Agile Nantes, une association dont le but est de promouvoir, de fédérer et de soutenir les acteurs de l’agilité à Nantes.

Un peu drôle au début de ne pas savoir où nous irons pendant cet atelier, moi qui ai l’habitude de les minuter à la seconde près ! Alors après un petit brise-glace pour apprendre à se connaitre, le mot d’ordre de la soirée était de se laisser porter (ça tombe bien c’est ce que l’on recommande tout le temps à nos participants !) et de s’immerger petit à petit dans le sujet : L’impact Mapping. 


 » Il n’y a rien de plus inutile que de faire avec efficacité quelque chose qui ne doit pas du tout être fait. « 


Peter Drucker

C’est vrai non ? … car quoi de plus désagréable de faire les choses bien et de s’apercevoir in fine qu’elles n’ont aucune utilité ?

C’est d’ailleurs ce qui a poussé Gojko Adzic à théoriser en 2012 la pratique de l’Impact Mapping.

L’impact mapping : c’est quoi ?

Un outil simple et rapide qui permet de s’assurer que ce que nous avons identifié comme étant les solutions à notre besoin y répondent bien !

L’idée globale ? Rendre visuel l’alignement stratégique de 4 points :  les objectifs, les acteurs, les impacts et les fonctionnalités. 

Pourquoi ? Intéressez-vous à l’impact Mapping si vous souhaitez développer des produits qui ont un impact sur vos utilisateurs plutôt que de seulement livrer des fonctionnalités !

Il vous permettra de ne pas vous égarer et de valider rapidement si votre stratégie est la bonne !

L'Impact Mapping

Et concrètement comment ça marche ? – On définit un objectif (1 à la fois et toujours mesurable) puis un acteur (1 à la fois !) puis l’impact ! (c’est l’élément le plus important ! L’impact doit être fort et emphatique, il doit bouleverser les comportements, les usages… et il est même prouvé que quand on clarifie l’impact que notre produit ou service doit avoir sur nos utilisateurs nous éclairons par la même occasion notre vision ! ) et enfin les fonctionnalités (ou actions envisagées)

C’est après avoir posé et aligné ces 4 éléments, qu’il est ensuite temps de vérifier s’ils sont stratégiquement bien alignés ! En partant des fonctionnalité et en remontant jusqu’à l’objectif et en se posant la question : est-ce que les fonctionnalités imaginées peuvent amener à cet impact sur tel acteur dans le but d’atteindre tel objectif initial ? Si oui,  l’Impact Mapping est validé et vous savez que vos fonctionnalités auront alors des impacts sur vos utilisateurs dans le but de servir vos objectifs initiaux !

Pratique, facile et utile non ? En tous cas, chez THE INSPERIENCE.CO, on compte bien creuser les usages et utiliser cet outil dans l’un de nos prochains ateliers !

Marion

Marion

Profondément bienveillante, Marion exploite avec brio cette qualité à la rencontre des utilisateurs de nos clients sur le terrain et en co-animation de nos workshops. Elle est également en charge du pilotage opérationnel de l’agence.