Idéation : ma première expérience chez TICO

Idéation : un mot un peu flou pour moi avant d’arriver chez TICO. De quoi parle-t-on exactement ? Comment l’organise-t-on ? Est-ce que ça marche ? Il y a quelques jours, j’ai mis les pieds dans le grand bain dans lequel mes co-équipiers nagent depuis quelques mois… Celui de l’animation d’ateliers de co-création.

Mes 3 premières heures d’idéation

Trois heures pour faire émerger des idées nouvelles sur un nouveau nom de marque pour l’un de nos clients. Après m’être approprié les lieux, l’heure était aux présentations. J’étais fière d’annoncer aux participants se trouvant devant moi qu’ils étaient les tous premiers ! J’étais très enthousiaste à l’idée de les accompagner dans leur défi car j’étais également l’une des conceptrices de cet atelier. En amont, j’ai effectivement co-écrit, avec Marion, le déroulé détaillé qui nous permet d’anticiper les exercices composant le programme, leur durée, les objectifs à atteindre. Mais j’ai aussi conçu les supports de travail qui permettent aux participants, pendant l’atelier, de se concentrer sur le contenu.

Le déroulé ? Globalement :

  • brise-glace sympa
  • échange et génération de mots clés sur l’univers de la marque
  • échange et génération de mots clés sur la « cible » (sous la forme de persona, bien entendu)
  • debrief collectif et hiérarchisation des mots clés
  • génération d’idées et priorisation pour le nom de marque lui-même

Ce que j’en retiens

En tant qu’étudiante, je me suis souvent retrouvée de l’autre côté de ces séances d’idéation, comme participante. On écoute, on discute, on partage, et c’est plutôt sympa ! Ici, il a fallu incarner le chef d’orchestre et prendre des décisions rapidement. Je ne m’imaginais pas, jusque là, cette nécessaire réactivité en tant qu’animatrice.

En effet, l’une des premières règles que j’aurais apprise : rien ne se passe comme prévu ! Il faut se donner des libertés, improviser, et se détacher de son programme pour innover. Tout en maintenant le cap pour atteindre l’objectif fixé en prenant du plaisir.

Ma deuxième découverte ? Ou plutôt surprise ? On en ressort R-I-N-C-É-E. La raison ? Le timing. C’est impressionnant la vitesse à laquelle les secondes défilent. Il est donc indispensable d’avoir un maître du temps (portable, montre, sablier…). Il faut capter le moment où les bonnes idées sont partagées, accélérer les temps morts, allonger les temps de productions pertinentes. C’est à ce moment précis que notre rôle de chef d’orchestre prend tout son sens. Il est alors indispensable de se faire entendre et comprendre afin que le concert soit agréable et que le tempo batte en rythme.

En plus, il faut que les règles soient respectées (focus sur l’objectif). Pour cela, j’ai eu la chance d’être accompagnée par Marion et Clément. Et j’attends maintenant avec impatience ma deuxième expérience d’animation/d’agitation d’idées !

Et vous ? À quand la prochaine mélodie collaborative ?

 

Workshop idéation

Photo credit : Historias Visuales via Visualhunt

Animé par l’envie de faire du nouveau, Clément a fondé THE INSPERIENCE.CO convaincu qu’il existe des nouvelles manières de travailler plus humaines et plus efficaces. Aujourd’hui il transmet cette passion avec plaisir à toute l’équipe.

  2 comments for “Idéation : ma première expérience chez TICO

Comments are closed.